Amélioration de la sécurité des tunnels sur l'autoroute A8

Sur la rive sud du lac de Brienz, l’autoroute A8 passe par trois tunnels: Sengg, Chüebalm et Giessbach. Baumeler Leitungsbau AG a efectué l’installation de l’équipement d’exploitation et de sécurité dans les trois tunnels entre octobre 2015 et février 2018.

 

 

Les trois tunnels de Sengg, Chüebalm et Giessbach étant en service depuis plus de 30 ans et obsolètes  sur le plan de la technique de sécurité, en octobre  2015, Baumeler a été chargée par OFROU de remplacer l’équipement d’exploitation et de sécurité. La portée  du projet comprenait l’éclairage de l’ensemble des galeries de secours (750 lampes), le câblage électrique complet de toutes les centrales et issues de secours ainsi que la livraison et la mise en service du système de CVC (chauffage, ventilation et climatisation) dans  les différentes centrales techniques.

Baumeler s’est également chargée de la ventilation du tunnel. Deux sas ont été installés dans les deux plus grands tunnels (Chüebalm et Giessbach), un seul dans  le tunnel de Sengg. Ces sas servent à créer une légère surpression dans le tunnel, ce qui permet d’empêcher  la fumée d’entrer dans les galeries de sécurité en cas d’incendie.

Une sortie de secours également a été construite au milieu du tunnel de Sengg, long de 890 m. Une galerie de sécurité a été creusée à l’explosif le long des 1,2 km du tunnel de Chüebalm et raccordée à cinq nouvelles sorties de secours séparées de 300 m maximum. Le tunnel de Giessbach, qui, avec ses 3,4 km, est nettement plus long que les deux autres, a également été doté d’une galerie de sécurité. Celle-ci n’a cependant pas été réalisée à l’explosif mais par forage. Le tunnel n’était jusque-là doté que d’une seule issue de secours, au milieu, donnant sur un point de rassemblement situé dans la forêt. La solution moderne actuelle comprend 11 issues de secours, et les points de rassemblements se trouvent désormais dans les bâtiments des sas.

Lors de la réalisation du projet, un groupe de montage était mobilisé pendant plusieurs mois. Les travaux des galeries de sécurité ont pu être effectués pendant la journée. L’installation des portes des issues de secours a par contre été entièrement effectuée de nuit et a nécessité la fermeture des tunnels. L’équipe expérimen-tée de Baumeler, composée d’ouvriers de génie civil, du groupe de câblage et de monteurs-électriciens, a su atteindre tous les objectifs intermédiaires dans les délais pour finalement remettre l’installation complète  à l’OFROU comme prévu.